MAISON ÉCOLOGIQUE AU QUÉBEC

Quels sont les coûts de construction d’une maison écologique?

Ce qui est inclus

Dans un article précédent, nous avons calculé que la construction d’une maison certifiée LEED/Novoclimat 2 coûte environ 4-5 % de plus qu’une maison construite selon le code du bâtiment. Cette donnée est très intéressante, mais laisse sans réponse la question fondamentale que plusieurs se posent : « Combien coûte la construction d’une habitation neuve certifiée LEED et Novoclimat? ». Nous répondrons à cette question à l’aide de notre expérience d’une quinzaine de projets de construction LEED/Novoclimat réalisés dans les dernières années, de configurations et de tailles variées.

Avant de commencer, rappelons que les chiffres qui seront présentés sont valables pour le contexte particulier d’Écohabitations boréales et n’ont pas la prétention de représenter les coûts de construction en milieu urbain, en régions éloignées des Laurentides ou ceux d’autres constructeurs. Nous présenterons des coûts de construction au pied carré (pi2), pour une maison type de 2500 pi2, construite sur un terrain avec une faible pente (15 % et moins). Les prix incluent les éléments suivants :

  • Excavation et chemin d’accès
  • Fondations
  • Puits et installation sanitaire secondaire avancés
  • Structure et isolation
  • Plomberie, chauffage et ventilation
  • Finition intérieure et extérieure
  • Certifications LEED et Novoclimat

Donnée importante : pour établir le budget d’un projet clé en main, nous incluons tous les pieds carrés construits et incluons tous les étages. Dans les prix présentés, tous les étages sont finis avec les mêmes qualités de matériaux (planchers, portes, moulures et cadrages, etc.). Aussi, de façon générale, le sous-sol est appelé rez-de-jardin (RDJ) puisqu’une bonne partie de celui-ci est hors sol, avec de grandes fenêtres, des murs avec revêtement de bois à l’extérieur et des matériaux de finition de qualité à l’intérieur.

Prix au pied carré pour différents types de maison

Maison d’architecture conventionnelle avec une toiture en pente avec un ou plusieurs pignons, ainsi que des portes et fenêtres de taille standard : de 120 $ à 150 $ le pi2.

Maison d’architecture contemporaine avec un toit plat et de grandes fenêtres qui sont souvent du plancher au plafond : de 140 $ à 180 $ le pi2.

Éléments faisant varier les coûts

De nombreux éléments font varier les coûts de construction par rapport aux chiffres présentés précédemment. Nous présentons ici les plus significatifs.

  1. Topographie du terrain : les terrains peu accidentés et dont la pente est faible sont moins coûteux en excavation et fondations. Au contraire, un terrain en forte pente (exemple 15 à 25 %) peut faire augmenter les coûts de 10 $ à 15 $ le pi2.
  2. Système de chauffage : les choix de systèmes mécaniques sont nombreux et peuvent faire varier significativement les coûts d’un projet. Voici quelques exemples de coûts à ajouter pour des équipements mécaniques qui sortent de l’ordinaire, toujours avec une maison type de 2500 pi2 :
    • Système d’air pulsé avec thermopompe air-air : 5 $/pi2
    • Plancher radiant : 8 $/pi2
    • Système de géothermie : 14 $/pi2
    • Système d’énergie alternative : 3 $ à 10 $/pi2
    • Maison autonome : 15 $ à 25 $/pi2
  3. Taille de la maison : la taille est un facteur déterminant dans le prix de construction tel que nous le calculons. Puisque notre façon de calculer inclut l’excavation, le chemin d’accès, le puits, les installations septiques et une foule d’autres coûts fixes, une petite maison coûte beaucoup plus cher au pied carré qu’une grande maison. Il est difficile de mettre des chiffres précis sur cet élément, mais disons qu’il arrive qu’une grande maison contemporaine dotée d’un système de chauffage avec thermopompe revienne moins cher au pied carré qu’une petite maison d’architecture conventionnelle équipée un système de chauffage avec plinthes électriques.
  4. La configuration de la maison : chaque cas est différent, mais le coût au pied carré d’une maison construite sur une dalle de béton, sans RDJ, est plus élevé que celui d’une maison avec la même superficie totale, mais sur plusieurs étages. Par contre, il arrive fréquemment que les plans de maison sur dalle de béton comportent moins de pieds carrés, donc reviennent à un budget total moindre, tout en bénéficiant des avantages de ce type de construction, notamment la possibilité d’installer un chauffage à l’eau chaude dans la dalle de béton du RDC.
  5. Niveau de finition : la qualité des matériaux utilisés dans la finition du bâtiment fait varier le prix total, mais dans une moindre mesure que la topographie du terrain, la mécanique, la taille ou la configuration. Il est difficile de mettre des chiffres précis sur cet aspect, mais disons que le niveau de finition intérieure et extérieure fera varier le prix de 5 $ à 20 $ le pi2.

L’utilité des calculs au pied carré

Nous utilisons des prix au pied carré lors des étapes préliminaires d’un projet, avant de débuter les plans de la future habitation. Ceci permet d’établir approximativement le nombre de pieds carrés cible à intégrer dans le plan. Rapidement, lorsque les versions préliminaires du plan sont achevées, il importe de procéder à l’estimation complète et détaillée du projet. Nous réalisons les estimations détaillées avec des logiciels spécialisés et des soumissions ce qui nous permet de connaître précisément et rapidement les coûts des matériaux et de la main-d’œuvre. Nous vous invitons à nous soumettre vos plans pour obtenir une estimation gratuite tôt dans le processus de design et ainsi éviter de travailler longuement sur un plan qui ne convient pas à vos objectifs budgétaires.

En conclusion, le design du plan est un exercice que nous réalisons régulièrement en collaboration avec nos clients. Il se fait en tenant compte de vos besoins, de votre terrain et de votre budget. C’est une étape critique de votre projet et il importe de prendre le temps nécessaire pour trouver l’équilibre entre vos aspirations et votre budget, et surtout, arriver à un résultat qui vous plaira pour de nombreuses années!

 

LEED Canada pour les habitations

L’objectif de la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) est d’amener les entrepreneurs à adopter des pratiques de construction et d’aménagement plus durables. Ainsi, cette certification cible moins de 25 % des nouvelles habitations qui affichent une performance écologique supérieure. Il est donc normal que la majorité des nouvelles constructions ne soient pas certifiées.

Notez que la certification LEED pour les habitations est sous la gouverne du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) qui se réserve les droits d’auteur sur tout ce qui concerne LEED. Il est donc de mise d’aller visiter le site du CDBCa ou encore du référent québécois soit Écohabitation (voir section « Liens utiles ») pour avoir plus d’information sur le sujet. Pour faciliter votre compréhension, les principes de base de la certification sont ici expliqués.

Tout d’abord, il est important de préciser qu’un entrepreneur en construction, un produit ou un matériau ne peuvent jamais être certifié LEED. Le référentiel LEED ne peut être identifié qu’à un bâtiment ou à un professionnel accrédité. Il est donc important de faire attention, car un entrepreneur peut construire des bâtiments LEED, mais ne peut se prétendre lui-même LEED et un produit peut donner des points pour l’obtention de la certification, mais ne peut être identifié comme LEED.

Pour qu’un bâtiment soit certifié LEED, il doit répondre à plusieurs critères qui feront en sorte de prouver que le bâtiment construit est performant et qu’il répond au standard de qualité exigé.

Niveau de certification LEED pour les habitations

Nombre de points requis

Certifié

45-59

Argent

60-74

Or

75-89

Platine

90-136

La certification est assise sur un système de pointage différenciant les bâtiments non certifiés, certifiés et de catégories Argent, Or ou Platine. Ainsi, chacune des huit catégories citées ci-dessous requière un nombre de points minimum et le bâtiment doit répondre à des conditions préalables obligatoires pour obtenir la certification. Par contre, le nombre de points minimum peut varier en fonction de l’espace occupée par l’habitation et le nombre de chambre. Cette mesure permet de favoriser les habitations denses. Par exemple, une maison de 2000 pi2 et 4 chambres à coucher ne requiert que 35 points pour être certifiée comparativement à une maison de 3000 pi2 et 4 chambres qui en requière 45.

La certification LEED pour les habitations, mise en marché pour le secteur résidentiel, se catégorise en huit chapitres principaux :

 

  • Innovation et processus de conception (IPC)
  • Emplacement et liaisons (EL)
  • Aménagement écologique des sites (AÉS)
  • Gestion efficace de l’eau (GEE)
  • Énergie et atmosphère (ÉA)
  • Matériaux et ressources (MR)
  • Qualité des environnements intérieurs (QEI)
  • Sensibilisation et formation (SF)

 

Il est beau de respecter un nombre de points et des conditions préalables, mais l’obtention de la certification nécessite plusieurs étapes. Voici les principales étapes :

  1. Communiquer avec Écohabitation pour obtenir une soumission pour la certification du bâtiment;
  2. Inscrire le projet sur le site du CBDCa;
  3. Former une équipe de projet (propriétaire, entrepreneur, architecte, consultant);
  4. Conception intégrée du projet;
  5. Rencontre préalable avec un évaluateur de Écohabitation;
  6. Déterminer un niveau de certification à atteindre et prioriser les actions;
  7. Compléter le plan de durabilité du projet;
  8. Modélisation énergétique du bâtiment;
  9. Début des travaux de construction;
  10. Remplir les formulaires de responsabilité;
  11. Évaluation prégypse par l’évaluateur de Écohabitation (Infiltrométrieet plus);
  12. Fin des travaux;
  13. Évaluation finale par l’évaluateur de Écohabitation;
  14. Remise de la documentation au CBDCa par Écohabitation.

De plus en plus de chantiers se conforment à la certification LEED et plusieurs projets sont en cours de réalisation en région. Le mouvement est bel et bien lancé. Afin d’avoir plus d’informations ou une rencontre personnalisée sur le sujet, n’hésitez pas à communiquer avec l’APCHQ.

Quelques idées de ce qui se fait de mieux!

Voici quelques idées, mais il nous ferait plaisir de discuter de votre projet avec vous!

Quelle que soit l’envergure de votre projet!

Nous vous offrons divers forfaits de visite à domicile.

  • Analyse des lieux.
  • Recommandations techniques.
  • Détermination de la capacité en fonction de l’espace.
  • Idéation préliminaire (selon les besoins et styles désirés, présentation préliminaire de possibilités et de types d’aménagement)
  • Prise de mesures.
  • Conception assistée par ordinateur.

Communiquez avec nous pour prendre rendez-vous!

13 + 8 =